FLASH INFOS }
dept. 53 : Schéma régional des structures : toujours plus... - dept. 53 : Interpellation G.Garot vendredi 11h00 ! - dept. 53 : L’ADEARM recrute ! - dept. 53 : Soirée projection débat sur la transmission le jeudi 3 octobre à Château-Gontier - dept. 53 : Planète en Fête : la conf parle de la PAC - dept. 53 : covoiturage Mayenne 11 mai NDDL - dept. 53 : l’ADEARM recrute ! - dept. 53 : En 2013 : Le Programme « Agriculture Paysanne » continue en Mayenne ! - dept. 53 : A l’heure du débat sur la transition énergétique, il est temps de reparler de l’éolien ! - dept. 53 : Bien dans sa ferme en Mayenne : "Transmettre pour installer" -
  • Indice des fermages 2016 : baisse de 0.42 % Indice des fermages 2016 : baisse de 0.42 %

    SMIC : Montants au 1er janvier 2017 (cas général) smic horaire brut 9.76€ smic brut mensuel (base 35h) 1 480,27 €

  • Les cafés installation à venir en Loire Atlantique Les cafés installation à venir en Loire Atlantique

    12/09 Nantes

menu Actualités Syndicalesmenu Agriculture Paysannemenu Transmission Installationmenu Publicité Foncière
Accueil site > Flash Infos > CNIEL : La conf expulsée !!

CNIEL : La conf expulsée !!

jeudi 14 octobre 2010

Jeudi 14 octobre, 16h20, les confédérés se sont fait expulser de la Maison du lait.

Cinq semaines de présence physique, dix huit jours de grève de la faim, pas une seule voix ne s’est élevée pour trouver anormale la revendication de la Confédération paysanne d’application de la démocratie en agriculture, pas même le Ministre de l’Agriculture, pas même les deux juges qui sont successivement intervenus sur cette action et qui, à chaque fois, ont donné la place au temps pour avancer les négociations sur le fond : la participation de la Confédération paysanne au Conseil d’ Administration des interprofessions.

Les problèmes paysans sont aujourd’hui mieux compris ; l’archaïsme de sa représentation est porté au regard de tous.

Des soutiens immenses

les politiques, députés français et européens, sénateurs, conseillers régionaux et généraux, des maires ruraux aux maires parisiens, des personnalités et les « simples » citoyens, ont exprimé leur incompréhension totale de la position gouvernementale d’avoir empêché une inscription de ce minimum démocratique dans la Loi de Modernisation Agricole en juin dernier comme cela aurait été le plus élémentaire devoir d’un Etat démocratique.

Très bon résumé de l’expulsion en vidéo sur le site de la France agricole

Un règne s’achève

Celui du monolithisme syndical et sa mainmise financière sur les fameuses « Contributions Volontaires Obligatoires », argent de tous les paysans. L’entrée de la Confédération paysanne dans les interprofessions est inéluctable. Elle ne pose plus question. Il en est du devoir de permettre à tous les paysans d’être représentés et à toutes les agricultures d’être défendues.

S’il devait en être autrement, les élections professionnelles seront le temps pour les agriculteurs de changer d’époque. C’est la seule voie pour que les interprofessions restent des outils d’organisation professionnelle, sinon, elles ne seront qu’une décoration dans le paysage et n’ auront plus de rôle crédible.

Le Ministre Bruno le Maire mettra en place demain, lundi 18 octobre, au Ministère, un lieu de rencontre entre les organisations syndicales représentatives pour dialoguer conjointement des innombrables problèmes qui se posent aujourd’hui en agriculture après plus de 35 ans de cogestion et de restructuration incessante des exploitations.

Le début d’un grand chantier

la réorientation de l’Agriculture devra enfin répondre aux besoins du monde rural, aux besoins de la société en termes d’alimentation, de la santé et de l’environnement. Le respect du pluralisme partout en agriculture est un élément incontournable de l’avenir de l’agriculture.

plus d’info et des vidéos sur le site de la Confédération paysanne nationale

Site Internet financé avec le soutien du Conseil Régional des Pays de la Loire

Conseil Général des Pays de Loire
Confédération Paysanne des Pays de Loire