FLASH INFOS }
dept. 53 : Schéma régional des structures : toujours plus... - dept. 53 : Interpellation G.Garot vendredi 11h00 ! - dept. 53 : L’ADEARM recrute ! - dept. 53 : Soirée projection débat sur la transmission le jeudi 3 octobre à Château-Gontier - dept. 53 : Planète en Fête : la conf parle de la PAC - dept. 53 : covoiturage Mayenne 11 mai NDDL - dept. 53 : l’ADEARM recrute ! - dept. 53 : En 2013 : Le Programme « Agriculture Paysanne » continue en Mayenne ! - dept. 53 : A l’heure du débat sur la transition énergétique, il est temps de reparler de l’éolien ! - dept. 53 : Bien dans sa ferme en Mayenne : "Transmettre pour installer" -
  • Indice des fermages 2017 : 106,28 (-3.02%) Indice des fermages 2017 : 106,28 (-3.02%)

    SMIC : Montants au 1er janvier 2017 (cas général) smic horaire brut 9.76€ smic brut mensuel (base 35h) 1 480,27 €

  • Les cafés installation à venir en Loire Atlantique Les cafés installation à venir en Loire Atlantique

    10/10/2017 : à confirmer 07/11/2017 : à Nantes

menu Actualités Syndicalesmenu Agriculture Paysannemenu Transmission Installationmenu Publicité Foncière
Accueil site > Flash Infos > Des chiffres tronqués pour sauver la face

Des chiffres tronqués pour sauver la face

mercredi 2 mars 2011

Communiqué de presse : 28 février 2011

Dans le Ouest France du 27 février 2011, Stéphane LECOQ président des JA, change les chiffres. Ce n’est pas une baisse de 30 installations aidées que la Mayenne a enregistré en 2010 mais 42. Nous sommes passés de 146 installations aidées en 2009 à 104 en 2010 (source OF du 14/02). La baisse globale de -28% d’installations est aussi considérable que la marge d’erreur que s’octroie le Président du syndicat des JA.

« C’est dû à des départs en retraite moins nombreux » nous explique t-il. Très probablement faux si on en croit les chiffres du Projet Agricole Départemental 2009-2013 qui prévoyaient un pic de départs en retraite en 2010 : 379 départs contre 291 en 2009. Voir ci dessous, sur ce point nous attendons les chiffres exacts de la MSA.

Nous dénonçons fortement ces fausses affirmations grossièrement jetées en pâture dans le but de dédouaner les responsables en fonction qui n’ont de cesse de promouvoir les restructurations massives. De même, Florent RENAUDIER président des JA Pays de Loire s’inquiète de la hausse du montant des reprises. Quand on prône restructuration, concentration et agrandissement il est normal de constater qu’il est de plus en plus onéreux et donc difficile de s’installer, d’autant que les prix à la production sont au plus bas.

Contact : Vincent GUILLET, 06 23 34 31 22

Site Internet financé avec le soutien du Conseil Régional des Pays de la Loire

Conseil Général des Pays de Loire
Confédération Paysanne des Pays de Loire