FLASH INFOS }
dept. 53 : Schéma régional des structures : toujours plus... - dept. 53 : Interpellation G.Garot vendredi 11h00 ! - dept. 53 : L’ADEARM recrute ! - dept. 53 : Soirée projection débat sur la transmission le jeudi 3 octobre à Château-Gontier - dept. 53 : Planète en Fête : la conf parle de la PAC - dept. 53 : covoiturage Mayenne 11 mai NDDL - dept. 53 : l’ADEARM recrute ! - dept. 53 : En 2013 : Le Programme « Agriculture Paysanne » continue en Mayenne ! - dept. 53 : A l’heure du débat sur la transition énergétique, il est temps de reparler de l’éolien ! - dept. 53 : Bien dans sa ferme en Mayenne : "Transmettre pour installer" -
  • Indice des fermages 2017 : 106,28 (-3.02%) Indice des fermages 2017 : 106,28 (-3.02%)

    SMIC : Montants au 1er janvier 2017 (cas général) smic horaire brut 9.76€ smic brut mensuel (base 35h) 1 480,27 €

  • Les cafés installation à venir en Loire Atlantique Les cafés installation à venir en Loire Atlantique

    14/11/2017 : Nantes 16/11/2017 : Abbaretz 5/12/2017 : Secteur du Pays de Retz

menu Actualités Syndicalesmenu Agriculture Paysannemenu Transmission Installationmenu Publicité Foncière
Accueil site > Flash Infos > Porc : les saccages sont improductifs !

Porc : les saccages sont improductifs !

vendredi 28 janvier 2011

Pour rappel, suite a nos actions d’occupation de la maison du lait pour obtenir le droit de négocier les accords laitiers, la FNPL par la voix d’Henri Brichart disait : « ne pas céder face à un acte que nous n’hésitons pas à qualifier de terroriste ! ».

Et c’est ce même syndicat qui a mené cette semaine deux actions « coup de poing » en Mayenne avec saccage et destruction de viande de porc… Ces actions vont-elles résoudre le problème des Paysans en détresse et vont-elles redorer l’image des producteurs de porcs ?

Les échanges intracommunautaires existent : en 2009 la France a importé 526 000 tonnes équivalent carcasse de porcs mais en a exporté 517 000 tonnes (source France Agrimer). Bien évidement nous souhaitons que les consommateurs Français sachent la provenance de la viande. Mais la crise de la filière porcine doit être traitée par d’autres remèdes.

La Confédération Paysanne demande des États généraux de la filière depuis deux ans. Nous proposons des outils de gestion interne de l’offre pour lisser les variables saisonnière, ainsi que la mise en place d’un accord Européen pour une harmonisation de l’offre et de la demande afin de régler définitivement les drames que vivent les éleveurs depuis 10 ans.

communiqué conf 53 du 28 janvier 2011

Contact : Pierre Yves BRILLANT : mail

Site Internet financé avec le soutien du Conseil Régional des Pays de la Loire

Conseil Général des Pays de Loire
Confédération Paysanne des Pays de Loire