FLASH INFOS }
dept. 53 : Schéma régional des structures : toujours plus... - dept. 53 : Interpellation G.Garot vendredi 11h00 ! - dept. 53 : L’ADEARM recrute ! - dept. 53 : Soirée projection débat sur la transmission le jeudi 3 octobre à Château-Gontier - dept. 53 : Planète en Fête : la conf parle de la PAC - dept. 53 : covoiturage Mayenne 11 mai NDDL - dept. 53 : l’ADEARM recrute ! - dept. 53 : En 2013 : Le Programme « Agriculture Paysanne » continue en Mayenne ! - dept. 53 : A l’heure du débat sur la transition énergétique, il est temps de reparler de l’éolien ! - dept. 53 : Bien dans sa ferme en Mayenne : "Transmettre pour installer" -
  • Indice des fermages 2017 : 106,28 (-3.02%) Indice des fermages 2017 : 106,28 (-3.02%)

    SMIC : Montants au 1er janvier 2017 (cas général) smic horaire brut 9.76€ smic brut mensuel (base 35h) 1 480,27 €

  • Les cafés installation à venir Les cafés installation à venir

    14/11/17 : Nantes (44) 16/11/17 : Abbaretz (44) 27/11/17 : La Roche sur Yon (85) 5/12/17 : Frossay (44)

menu Actualités Syndicalesmenu Agriculture Paysannemenu Transmission Installationmenu Publicité Foncière
Accueil site > Flash Infos > 1000 Vaches : non au projet et à la répression syndicale !

1000 Vaches : non au projet et à la répression syndicale !

vendredi 30 mai 2014, par animation53

Pour obliger la majorité gouvernementale à mettre ses actes en phase avec ses paroles et ne pas utiliser la répression, la Confédération Paysanne 53 a interpellé Guillaume Garot et le Préfet de la Mayenne. Non aux 1000 vaches ! Non à la répression syndicale !

Des militants pour distribuer des tracts et d’autres pour taguer le trottoir devant la permanence de Guillaume Garot, la conférence de presse de la Confédération paysanne avait un air de manifestation.

Cette interpellation de Guillaume Garot a eu pour objectif de barrer la route au projet des 1000 vaches, barrer la route à tous les projets similaires qui bétonneront notre campagne si nous ne faisons rien aujourd’hui ! Cette problématique se résume en 1 question que nous adressons aux députés, au gouvernement et à tous les citoyens puisque tout le monde est concerné :

La majorité gouvernementale doit agir contre la financiarisation de l’élevage et pour une paysannerie riche d’actifs ! Contre l’agriculture concentrationnaire et pour la qualité et le retour de la valeur ajoutée !

Le gouvernement doit mettre ses actes en phase avec ses paroles. Il doit immédiatement mettre un coup d’arrêt au projet agro-industriel des 1000 vaches pour promouvoir un modèle de développement agricole qui nous permettra de vivre nombreux et dignes pour longtemps.

Ensuite, nous sommes allé devant la préfecture dénoncer la répression syndicale qui s’abat sur les militants de la conf qui s’engagent contre ce projet : 5 militants ont été arrêtés, mis en garde à vue et conduits devant le tribunal d’Amien… menottés !!!

La conf de la Mayenne s’inscrit dans un mouvement national puisque la pression s’exerce partout en France devant les Préfectures pour demander la libération immédiate des militants séquestrés par la police.

Dominique Henry a été la première libérée (photo ci dessus), les autres ont suivi : Pour tous, libération sous contrôle judiciaire jusqu’au procès (en juillet ou à l’automne) ; Interdiction de sortie du territoire ; interdiction d’entrée dans la Somme ; interdiction de parler aux autres gardés à vue !!! SCANDALEUX !!!!

Pus que jamais : NON AUX 1000 VACHES !

plus d’infos sur cette action nationale  : http://www.confederationpaysanne.fr… http://www.reporterre.net/

Site Internet financé avec le soutien du Conseil Régional des Pays de la Loire

Conseil Général des Pays de Loire
Confédération Paysanne des Pays de Loire