FLASH INFOS }
dept. 53 : Schéma régional des structures : toujours plus... - dept. 53 : Interpellation G.Garot vendredi 11h00 ! - dept. 53 : AG ADEARM : le jeudi 22 mai - dept. 53 : L’ADEARM recrute ! - dept. 53 : Soirée projection débat sur la transmission le jeudi 3 octobre à Château-Gontier - dept. 53 : Planète en Fête : la conf parle de la PAC - dept. 53 : covoiturage Mayenne 11 mai NDDL - dept. 53 : l’ADEARM recrute ! - dept. 53 : En 2013 : Le Programme « Agriculture Paysanne » continue en Mayenne ! - dept. 53 : A l’heure du débat sur la transition énergétique, il est temps de reparler de l’éolien ! -
  • Indice des fermages 2016 : baisse de 0.42 % Indice des fermages 2016 : baisse de 0.42 %
  • Les cafés installation à venir en Loire Atlantique Les cafés installation à venir en Loire Atlantique

    04/04 Guérande 11/04 Nantes 09/05 Châteaubriant

menu Actualités Syndicalesmenu Agriculture Paysannemenu Transmission Installationmenu Publicité Foncière
Accueil site > Flash Infos > APROCHIM : A lui seul, Joseph Gaudin exprime le désarroi de toutes les (...)

APROCHIM : A lui seul, Joseph Gaudin exprime le désarroi de toutes les victimes silencieuses

lundi 29 septembre 2014, par animation53

Alors que Joseph Gaudin est en grève de la faim depuis le 25 septembre, la Confédération réaffirme son soutien à tous ceux qui endurent le désastre de cette pollution au PCB. A lui seul, Joseph Gaudin exprime le désarroi de toutes les victimes silencieuses, lessivées par 4 ans de procédures administratives complaisantes et de poursuites judiciaires menaçantes.

Citons parmi les victimes les paysans les plus impactés : ceux qui ont déjà cessé leur activité, ceux qui supportent encore les effets des séquestres qui pèsent sur leurs élevages et ceux, comme Joseph Gaudin qui n’ont plus la possibilité de vivre de leur production. Agriculteurs ou non, les indemnisations doivent se porter à la hauteur des préjudices subis, il est indispensable de prendre en compte la dépréciation en valeur des biens fonciers du secteur.

Les problèmes de santé des habitants doivent être caractérisés et un lien avec la pollution doit être officiellement établi. Plus attachés à la défense (nécessaire) des emplois qu’à la santé publique de tous leurs administrés, la responsabilité des élus politiques est clairement engagée. La levée d’une partie des contrôles de pollution est une aberration : l’usine est désormais autorisée à produire plus et cela risque fort d’entrainer de nouvelles pollutions !

Depuis l’éclatement de ce scandale, nous avons interpellé à de multiples reprises les élus et les services de l’Etat mais ceux ci ont toujours minimisé les préjudices endurés par la population impactée. Ce « laisser faire » est intolérable. La Confédération paysanne réaffirme avec force l’urgence de la situation : il faut indemniser les victimes et maintenir un haut de niveau de contrôle sur cette usine.

Communiqué de presse CP53 du 29/09/14

plus d’info :

lien vers le blog de Terre et vie d’Anjou : postez un commentaire pour manifester votre soutien ! http://terreviedanjou.canalblog.com/

lien vers l’émission "Pièce à conviction" intitulée "déchets, scandales et gros profit" diffusée sur France 3 mercredi dernier, c’est visible sous lien : http://www.francetvinfo.fr/replay-m…

Site Internet financé avec le soutien du Conseil Régional des Pays de la Loire

Conseil Général des Pays de Loire
Confédération Paysanne des Pays de Loire