FLASH INFOS }
dept. 53 : Schéma régional des structures : toujours plus... - dept. 53 : Interpellation G.Garot vendredi 11h00 ! - dept. 53 : L’ADEARM recrute ! - dept. 53 : Soirée projection débat sur la transmission le jeudi 3 octobre à Château-Gontier - dept. 53 : Planète en Fête : la conf parle de la PAC - dept. 53 : covoiturage Mayenne 11 mai NDDL - dept. 53 : l’ADEARM recrute ! - dept. 53 : En 2013 : Le Programme « Agriculture Paysanne » continue en Mayenne ! - dept. 53 : A l’heure du débat sur la transition énergétique, il est temps de reparler de l’éolien ! - dept. 53 : Bien dans sa ferme en Mayenne : "Transmettre pour installer" -
  • Indice des fermages 2017 : 106,28 (-3.02%) Indice des fermages 2017 : 106,28 (-3.02%)

    SMIC : Montants au 1er janvier 2017 (cas général) smic horaire brut 9.76€ smic brut mensuel (base 35h) 1 480,27 €

  • Les cafés installation à venir en Loire Atlantique Les cafés installation à venir en Loire Atlantique

    14/11/2017 : Nantes 16/11/2017 : Abbaretz 5/12/2017 : Secteur du Pays de Retz

menu Actualités Syndicalesmenu Agriculture Paysannemenu Transmission Installationmenu Publicité Foncière
Accueil site > Actualités syndicales > Crise agricole : c’est par où la sortie ?

Crise agricole : c’est par où la sortie ?

mardi 26 janvier 2016

La crise agricole est là, profonde, touchant nombre de paysans dans leurs chairs. La résignation semble l’emporter, vu la dureté de la crise.

Les paysans ont pourtant l’impression d’avoir essayé d’alerter les politiques et l’opinion publique en 2009, notamment pendant la précédente crise du lait. Pour gagner quoi ? Une nouvelle crise, tellement prévisible, 6 ans après… L’impression qui ressort du marasme actuel est que plus personne n’a la main et que le rouleau compresseur est trop fort.

Mais notre métier est de donner la vie, donc l’espoir. Nous devons y croire et avancer ! A court terme, il faut rapidement débloquer les 700 millions d’euros du plan d’urgence. Stéphane Le Foll doit amplifier dès cette année la surprime aux 52 premiers hectares, pour redonner un peu d’air aux éleveurs.

Mais soyons lucide, un énième plan d’urgence ne suffira pas, il faut changer de logiciel ! Quel est notre objectif ? Avoir un prix qui couvre notre coût de production, y compris notre rémunération et nos cotisations sociales. Comment fait-on ? Nous devons adapter notre production à nos marchés, à la fois en quantité et en qualité. En quantité d’abord : le démantèlement des outils de régulation européen et la course à la production qui s’en est suivi nous ont menés à la crise actuelle. Sans maîtrise, la puissance n’est rien ; ce qui est vrai pour les pneus l’est aussi pour l’agriculture. Les politiques du premier pays agricole européen doivent monter à Bruxelles et exiger une gestion dynamique des volumes sur du long terme. Soyons clairs : ce système ne fonctionne que s’il empêche les requins de doubler leur production dès que les prix auront remontés, nous replongeant dans un cycle de crise inévitable.

Produisons mieux aussi car la qualité paye ! La majorité des filières sous signe de qualité (labels, bio…) ne souffrent pas. Ayons une véritable stratégie collective de montée en gamme de nos produits, y compris à l’export. Les Conseils Régionaux sont les chefs de file tout désignés pour accompagner les agriculteurs et les entreprises dans cette stratégie. La France doit être un leader de la gastronomie !

Enfin, exigeons – encore et toujours - une meilleure répartition de la valeur ajoutée au sein des filières. Nous proposons une nouvelle logique : avoir un prix garanti pour un volume donné, correspondant à la valorisation de nos produits à haute valeur ajoutée, principalement sur le marché intérieur. Certaines enseignes de la grande distribution se disent prêtes à jouer le jeu ; forçons la main aux autres.

Devant la crise et l’urgence, il nous faut de l’audace et l’envie qu’il y ait un avenir pour nos fermes. Osons changer de logiciel pour que demain nous ayons des paysans nombreux et bien dans leurs bottes !

Site Internet financé avec le soutien du Conseil Régional des Pays de la Loire

Conseil Général des Pays de Loire
Confédération Paysanne des Pays de Loire