FLASH INFOS }
dept. 53 : Schéma régional des structures : toujours plus... - dept. 53 : Interpellation G.Garot vendredi 11h00 ! - dept. 53 : L’ADEARM recrute ! - dept. 53 : Soirée projection débat sur la transmission le jeudi 3 octobre à Château-Gontier - dept. 53 : Planète en Fête : la conf parle de la PAC - dept. 53 : covoiturage Mayenne 11 mai NDDL - dept. 53 : l’ADEARM recrute ! - dept. 53 : En 2013 : Le Programme « Agriculture Paysanne » continue en Mayenne ! - dept. 53 : A l’heure du débat sur la transition énergétique, il est temps de reparler de l’éolien ! - dept. 53 : Bien dans sa ferme en Mayenne : "Transmettre pour installer" -
  • Indice des fermages 2016 : baisse de 0.42 % Indice des fermages 2016 : baisse de 0.42 %

    SMIC : Montants au 1er janvier 2017 (cas général) smic horaire brut 9.76€ smic brut mensuel (base 35h) 1 480,27 €

  • Les cafés installation à venir en Loire Atlantique Les cafés installation à venir en Loire Atlantique

    13/06 Nantes

menu Actualités Syndicalesmenu Agriculture Paysannemenu Transmission Installationmenu Publicité Foncière
Accueil site > Actualités syndicales > Élections régionales : les attentes fortes des paysans

Élections régionales : les attentes fortes des paysans

mardi 23 mars 2010, par Confédération Paysanne des Pays de la Loire

La Confédération paysanne prend acte du résultat des élections régionales qui se sont tenues le 21 mars en France. Elle avait adressé un courrier aux candidats de ces élections et soutenu l’appel « Alimentons les régions » à l’initiative de plusieurs organisations pour leur demander de contribuer à une réorientation des systèmes agricoles vers des modèles plus économes, autonomes et relocalisés. Au cours de cette campagne électorale, la détresse du milieu paysan a été reconnue par tout le monde. L’état de l’agriculture est catastrophique et chaque jour qui passe aggrave la situation des paysans. Face à cela la seule réponse apportée par les pouvoirs publics est de proposer des outils de financiarisation de l’agriculture dans le cadre de la LMA (loi de modernisation agricole) avec des produits assurantiels et la contractualisation. Ce type d’outils n’apportera aucune réponse à l’absence de prix rémunérateurs et d’outils de maitrise des productions, et encore moins un espoir pour l’avenir des agriculteurs. Les paysans ont des attentes fortes pour rester dans le métier. La Confédération paysanne ne cessera de le rappeler auprès des pouvoirs publics.

Site Internet financé avec le soutien du Conseil Régional des Pays de la Loire

Conseil Général des Pays de Loire
Confédération Paysanne des Pays de Loire