FLASH INFOS }
dept. 53 : Schéma régional des structures : toujours plus... - dept. 53 : Interpellation G.Garot vendredi 11h00 ! - dept. 53 : L’ADEARM recrute ! - dept. 53 : Soirée projection débat sur la transmission le jeudi 3 octobre à Château-Gontier - dept. 53 : Planète en Fête : la conf parle de la PAC - dept. 53 : covoiturage Mayenne 11 mai NDDL - dept. 53 : l’ADEARM recrute ! - dept. 53 : En 2013 : Le Programme « Agriculture Paysanne » continue en Mayenne ! - dept. 53 : A l’heure du débat sur la transition énergétique, il est temps de reparler de l’éolien ! - dept. 53 : Bien dans sa ferme en Mayenne : "Transmettre pour installer" -
  • Indice des fermages 2016 : baisse de 0.42 % Indice des fermages 2016 : baisse de 0.42 %

    SMIC : Montants au 1er janvier 2017 (cas général) smic horaire brut 9.76€ smic brut mensuel (base 35h) 1 480,27 €

  • Les cafés installation à venir en Loire Atlantique Les cafés installation à venir en Loire Atlantique

    13/06 Nantes

menu Actualités Syndicalesmenu Agriculture Paysannemenu Transmission Installationmenu Publicité Foncière
Accueil site > Actualités syndicales > Interdiction de manifester requise contre un agriculteur : démocratie (...)

Interdiction de manifester requise contre un agriculteur : démocratie bafouée

mercredi 29 août 2012

Sylvain Fresneau, agriculteur à Notre Dame des Landes, comparaissait, mardi 28 août, devant le tribunal de Saint-Nazaire. La manifestation qui accompagnait l’audience devant le tribunal a rassemblé 150 tracteurs et plusieurs centaines de manifestants.

Sylvain Fresneau, président de l’Association de défense des exploitants concernés par l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Adeca), était poursuivi pour avoir fait une manœuvre avec son tracteur le 21 juin, lors d’une manifestation de protestation sur les modalités des enquêtes publiques qui venaient d’être ouvertes sur le projet d’aéroport.

La procureure de la République a estimé que le « fait de violences contre les gendarmes avec usage ou menace d’une arme, en l’espèce un tracteur », était constitué. La magistrate a requis contre lui 80 jours amende à 10€, ainsi qu’une interdiction de manifester d’un an dans la commune de Notre-Dame-des-Landes. L’avocat de Sylvain Fresneau, Maître Erwan Lemoigne, a plaidé la relaxe, car Sylvain n’a jamais voulu heurter les gendarmes mais placer sa remorque comme protection des manifestants.

A la sortie du tribunal, l’annonce du réquisitoire, a suscité la colère des centaines de paysans et citoyens venus soutenir Sylvain. C’est en effet une réquisition grave pour la démocratie.

La décision a été mise en délibéré au 11 septembre.

Une vidéo à la sortie du tribunal :

Site Internet financé avec le soutien du Conseil Régional des Pays de la Loire

Conseil Général des Pays de Loire
Confédération Paysanne des Pays de Loire