FLASH INFOS }
dept. 53 : Schéma régional des structures : toujours plus... - dept. 53 : Interpellation G.Garot vendredi 11h00 ! - dept. 53 : L’ADEARM recrute ! - dept. 53 : Soirée projection débat sur la transmission le jeudi 3 octobre à Château-Gontier - dept. 53 : Planète en Fête : la conf parle de la PAC - dept. 53 : covoiturage Mayenne 11 mai NDDL - dept. 53 : l’ADEARM recrute ! - dept. 53 : En 2013 : Le Programme « Agriculture Paysanne » continue en Mayenne ! - dept. 53 : A l’heure du débat sur la transition énergétique, il est temps de reparler de l’éolien ! - dept. 53 : Bien dans sa ferme en Mayenne : "Transmettre pour installer" -
  • Indice des fermages 2016 : baisse de 0.42 % Indice des fermages 2016 : baisse de 0.42 %

    SMIC : Montants au 1er janvier 2017 (cas général) smic horaire brut 9.76€ smic brut mensuel (base 35h) 1 480,27 €

  • Les cafés installation à venir en Loire Atlantique Les cafés installation à venir en Loire Atlantique

    13/06 Nantes

menu Actualités Syndicalesmenu Agriculture Paysannemenu Transmission Installationmenu Publicité Foncière
Accueil site > Actualités syndicales > L’agriculture a besoin d’une autre politique et d’un fonctionnement (...)

L’agriculture a besoin d’une autre politique et d’un fonctionnement démocratique !

jeudi 16 septembre 2010, par Corentin

"La colère qui s’est exprimée au Space a un fondement", explique Philippe Colin, porte-parole national de la Confédération Paysanne. La succession des crises causées par les politiques agricoles négociées par le syndicat majoritaire et l’absence de démocratie au sein des interprofessions en font partie.


Space 2010 - Les stands du Cniel et de la Fnsea saccagés
envoyé par terrenet. - L'info internationale vidéo.

Dans leur grande majorité les paysans et paysannes ont conscience de la situation dramatique dans laquelle on les a mis et de la situation de l’agriculture française, européenne et mondiale.

Seuls les « professionnels de la responsabilité » et les dirigeants politiques veulent encore espérer l’avenir de l’agriculture à travers la politique qu’ils mènent depuis près de 50 ans. « Nous ne laisserons tomber personne » : phrase servie à toutes les crises. Mais nous savons combien d’entre nous ont disparu malgré tout, économiquement et physiquement.

Les annonces faîtes par le Ministre de l’agriculture le 14 septembre au SPACE ne trompent personne. A la fin de l’année, il faudra rembourser les aides versées en décembre 2009 et janvier 2010. Nous sommes dans la fuite en avant et dans l’inconscience.

Nous n’avons pas encore vu toutes les conséquences financières de la sécheresse, par contre nous constatons déjà l’énorme impact moral. Il n’est pas normal qu’une grande majorité d’entre nous n’ait pas la possibilité de faire face financièrement à cette situation. C’est la preuve s’il en fallait une que le modèle agricole développé est rendu dans le mur.

La Confédération Paysanne appelle et souhaite participer activement à la mise en œuvre d’une autre politique agricole, notamment dans les interprofessions. Une politique où l’homme est au cœur du projet, où il puisse vivre de la vente de ses produits et que les aides publiques soient là pour corriger les distorsions (géographiques, climatiques, …) et pour aider à atteindre des objectifs environnementaux et alimentaires.

Lire aussi dans la rubrique Actualité le déroulement de l’action au Cniel (interprofession laitière)

Site Internet financé avec le soutien du Conseil Régional des Pays de la Loire

Conseil Général des Pays de Loire
Confédération Paysanne des Pays de Loire