FLASH INFOS }
dept. 53 : Schéma régional des structures : toujours plus... - dept. 53 : Interpellation G.Garot vendredi 11h00 ! - dept. 53 : L’ADEARM recrute ! - dept. 53 : Soirée projection débat sur la transmission le jeudi 3 octobre à Château-Gontier - dept. 53 : Planète en Fête : la conf parle de la PAC - dept. 53 : covoiturage Mayenne 11 mai NDDL - dept. 53 : l’ADEARM recrute ! - dept. 53 : En 2013 : Le Programme « Agriculture Paysanne » continue en Mayenne ! - dept. 53 : A l’heure du débat sur la transition énergétique, il est temps de reparler de l’éolien ! - dept. 53 : Bien dans sa ferme en Mayenne : "Transmettre pour installer" -
  • Indice des fermages 2017 : 106,28 (-3.02%) Indice des fermages 2017 : 106,28 (-3.02%)

    SMIC : Montants au 1er janvier 2017 (cas général) smic horaire brut 9.76€ smic brut mensuel (base 35h) 1 480,27 €

  • Les cafés installation à venir Les cafés installation à venir

    14/11/17 : Nantes (44) 16/11/17 : Abbaretz (44) 27/11/17 : La Roche sur Yon (85) 5/12/17 : Frossay (44)

menu Actualités Syndicalesmenu Agriculture Paysannemenu Transmission Installationmenu Publicité Foncière
Accueil site > Actualités syndicales > La Confédération paysanne au Ministère : réorientation urgente de (...)

La Confédération paysanne au Ministère : réorientation urgente de l’agriculture

jeudi 24 mai 2012

A l’invitation du Ministre de l’agriculture, une délégation de la Confédération paysanne s’est rendue rue de Varenne le 23 mai, avec en main ses 10 propositions urgentes pour l’avenir de l’agriculture française.

Sur le haut de la pile des revendications de la Confédération Paysanne : la demande d’un moratoire sur les outils de la LMA : organisations de producteurs - contractualisation et le retour à une véritable régulation publique, mais également la réforme foncière, avec la préoccupation du renouvellement des générations par l’installation.

La rencontre avait pour objectif d’échanger avec le Ministre sur les priorités de son mandat et de lui livrer l’état des espoirs et des propositions des paysans suite à des années de crise agricole. Philippe Collin, Porte-parole de la Confédération paysanne, a évoqué avec Stéphane Le Foll « l’obligatoire réorientation de la politique agricole française dans les prochains mois pour soutenir en priorité les paysans plutôt que les entreprises agro-industrielles, favoriser l’installation des jeunes plutôt que l’agrandissement, préférer le local à l’export. C’est le seul moyen pour redonner du souffle à l’agriculture, qui arrive à un point de rupture dans un système périmé ». Stéphane Le Foll souhaite « donner un sens à cette politique [agricole] globale, un corps, une direction ». Certains chantiers, lors de cette réunion, sont apparus comme faisant l’objet d’un consensus tels que la nécessité d’une réforme sociale et la réévaluation des retraites agricoles, la révision de la contractualisation, le contrôle des structures, la relocalisation de l’appareil productif agricole, la redistribution des aides PAC en fonction de l’emploi, ou encore la simplification des contraintes administratives. La Confédération paysanne, qui entend occuper la place qui lui revient dans le paysage syndical français, veillera à ce que les prochains actes posés (éventuellement à l’occasion d’une loi de réorientation agricole que nous appelons de nos vœux) aillent bien dans le sens de l’intérêt des paysans et des consommateurs.

Site Internet financé avec le soutien du Conseil Régional des Pays de la Loire

Conseil Général des Pays de Loire
Confédération Paysanne des Pays de Loire