FLASH INFOS }
dept. 53 : Schéma régional des structures : toujours plus... - dept. 53 : Interpellation G.Garot vendredi 11h00 ! - dept. 53 : L’ADEARM recrute ! - dept. 53 : Soirée projection débat sur la transmission le jeudi 3 octobre à Château-Gontier - dept. 53 : Planète en Fête : la conf parle de la PAC - dept. 53 : covoiturage Mayenne 11 mai NDDL - dept. 53 : l’ADEARM recrute ! - dept. 53 : En 2013 : Le Programme « Agriculture Paysanne » continue en Mayenne ! - dept. 53 : A l’heure du débat sur la transition énergétique, il est temps de reparler de l’éolien ! - dept. 53 : Bien dans sa ferme en Mayenne : "Transmettre pour installer" -
  • Indice des fermages 2017 : 106,28 (-3.02%) Indice des fermages 2017 : 106,28 (-3.02%)

    SMIC : Montants au 1er janvier 2017 (cas général) smic horaire brut 9.76€ smic brut mensuel (base 35h) 1 480,27 €

  • Les cafés installation à venir en Loire Atlantique Les cafés installation à venir en Loire Atlantique

    10/10/2017 : à confirmer 07/11/2017 : à Nantes

menu Actualités Syndicalesmenu Agriculture Paysannemenu Transmission Installationmenu Publicité Foncière
Accueil site > Actualités syndicales > Lait : sans adaptation de l’offre à la demande, on se dirige droit vers une (...)

Lait : sans adaptation de l’offre à la demande, on se dirige droit vers une nouvelle crise

mardi 31 juillet 2012

Les ingrédients sont réunis pour conduire la filière laitière vers une nouvelle crise : la Confédération Paysanne tire la sonnette d’alarme.

● A l’heure où le Préfet de Bretagne (coordinateur du bassin laitier grand ouest), encourage les organisations à anticiper la suppression des quotas par une stratégie concertée de positionnement sur les marchés laitiers internationaux. Stratégie qui repose sur une augmentation des volumes produits,

● A l’heure où certaines laiteries informent leurs producteurs qu’elles décrochent de 50€ à la tonne de lait par rapport au prix fixé, pendant que d’autres annoncent qu’elles ne collecteront plus les références supplémentaires issues des transferts fonciers,

● A l’heure où certains producteurs, soutenus par la FDSEA du Finistère, sont en passe de gagner une procédure de remboursement de pénalités laitières dans le cas de dépassement de livraison. Ce qui vient à confirmer la suppression de la politique des quotas avant 2015,

● A l’heure où Dacian Ciolos prend ses distances sur la gestion des volumes au niveau européen,

La Confédération Paysanne :

  • Tire la sonnette d’alarme et considère que tous les ingrédients sont réunis pour conduire la filière laitière vers une nouvelle crise avant la fin de l’année.
  • Invite le Ministre de l’Agriculture, Stéphane Lefoll, à se mettre au travail et à revenir sur un nouveau système de contingentement au niveau européen.
  • Affirme que l’adaptation des volumes à une demande solvable, accompagnée d’un juste partage de la valeur ajoutée est la seule façon d’assurer un avenir durable à la filière laitière avec des producteurs nombreux, répartis sur tout le territoire.

Site Internet financé avec le soutien du Conseil Régional des Pays de la Loire

Conseil Général des Pays de Loire
Confédération Paysanne des Pays de Loire