FLASH INFOS }
dept. 53 : Schéma régional des structures : toujours plus... - dept. 53 : Interpellation G.Garot vendredi 11h00 ! - dept. 53 : L’ADEARM recrute ! - dept. 53 : Soirée projection débat sur la transmission le jeudi 3 octobre à Château-Gontier - dept. 53 : Planète en Fête : la conf parle de la PAC - dept. 53 : covoiturage Mayenne 11 mai NDDL - dept. 53 : l’ADEARM recrute ! - dept. 53 : En 2013 : Le Programme « Agriculture Paysanne » continue en Mayenne ! - dept. 53 : A l’heure du débat sur la transition énergétique, il est temps de reparler de l’éolien ! - dept. 53 : Bien dans sa ferme en Mayenne : "Transmettre pour installer" -
  • Indice des fermages 2017 : 106,28 (-3.02%) Indice des fermages 2017 : 106,28 (-3.02%)

    SMIC : Montants au 1er janvier 2017 (cas général) smic horaire brut 9.76€ smic brut mensuel (base 35h) 1 480,27 €

  • Les cafés installation à venir en Loire Atlantique Les cafés installation à venir en Loire Atlantique

    10/10/2017 : à confirmer 07/11/2017 : à Nantes

menu Actualités Syndicalesmenu Agriculture Paysannemenu Transmission Installationmenu Publicité Foncière
Accueil site > Actualités syndicales > Muscadet : la Confédération se félicite de l’intervention du médiateur sur les (...)

Muscadet : la Confédération se félicite de l’intervention du médiateur sur les prix

vendredi 7 septembre 2012

La Confédération Paysanne se félicite de l’intervention du médiateur des relations commerciales du ministère de l’agriculture sur la crise viticole.

Le 6 septembre les représentants de la filière viticole, au regard de la situation exceptionnelle ont annoncé une revalorisation importante des prix minimums d’achat :

Il s’agit : • - pour le Gros Plant sur lie de 95 €/Hl (hectolitre) • - pour le Muscadet AOC de 100 €/Hl • - et pour les Muscadet sur lie de 140 €/Hl

La Confédération Paysanne de Loire Atlantique rappelle que depuis 2 ans, elle demande une intervention des pouvoirs publics face à la situation de faillite du vignoble. Le 13 juillet 2012, nous avons encore interpelé le Préfet de Loire Atlantique et des Pays de Loire sur la situation actuelle de la viticulture et rappelé les mesures prioritaires à engager :

  • La prise en compte de la situation sociale des viticulteurs et de la « quasi faillite » de l’économie du vignoble,
  • La nécessite de mettre en place avec le négoce des contrats collectifs d’apport pluriannuels qui s’appuient sur les coûts de production de la viticulture,
  • La relance des marchés et la responsabilité de la coopération dans la valorisation des Muscadets.

Si nous soutenons cette intervention de l’état, elle ne sera pas suffisante pour faire face aux couts de production au regard de la récolte annoncée

Site Internet financé avec le soutien du Conseil Régional des Pays de la Loire

Conseil Général des Pays de Loire
Confédération Paysanne des Pays de Loire