FLASH INFOS }
dept. 53 : Schéma régional des structures : toujours plus... - dept. 53 : Interpellation G.Garot vendredi 11h00 ! - dept. 53 : AG ADEARM : le jeudi 22 mai - dept. 53 : L’ADEARM recrute ! - dept. 53 : Soirée projection débat sur la transmission le jeudi 3 octobre à Château-Gontier - dept. 53 : Planète en Fête : la conf parle de la PAC - dept. 53 : covoiturage Mayenne 11 mai NDDL - dept. 53 : l’ADEARM recrute ! - dept. 53 : En 2013 : Le Programme « Agriculture Paysanne » continue en Mayenne ! - dept. 53 : A l’heure du débat sur la transition énergétique, il est temps de reparler de l’éolien ! -
  • Indice des fermages 2016 : baisse de 0.42 % Indice des fermages 2016 : baisse de 0.42 %
  • Les cafés installation à venir en Loire Atlantique Les cafés installation à venir en Loire Atlantique

    04/04 Guérande 11/04 Nantes 09/05 Châteaubriant

menu Actualités Syndicalesmenu Agriculture Paysannemenu Transmission Installationmenu Publicité Foncière
Accueil site > Publicité foncière > Maine et Loire > Notre Dame des Landes : continuer la lutte pacifique

Notre Dame des Landes : continuer la lutte pacifique

jeudi 27 février 2014, par Conf 49

Samedi 22 février a eu lieu à Nantes le plus grand des rassemblements contre le transfert de l’aéroport nantais à notre Dame des Landes. Avec près de 50000 personnes venues de toute la France, ce rassemblement montre que la mobilisation contre ce projet inutile, destructeur et coûteux ne fait que s’amplifier. Les 520 « tracteurs vigilants » présents en centre ville - du jamais vu – montrent que les paysans sont en première ligne dans cette lutte. Nous, paysans du Maine et Loire, avons participé massivement à ce rassemblement. Pour certains, en tracteurs, en sillonnant les routes de nos campagnes. Pour d’autre, avec leur famille, leurs enfants, leurs amis. Nous y sommes allés déterminés dans notre engagement, mais avec l’envie de vivre un rassemblement festif et convivial. Et c’est ce que nous y avons trouvé ! Le défilé a été festif, créatif, musical. Des prises de parole au square Daviais ont permis de réaffirmer les raisons profondes de notre opposition à ce projet : l’aéroport actuel n’est pas saturé, ne le sera jamais. Il n’est pas dangereux, pas obsolète. Le déplacer coûterait cher, très cher. Cela entraînerait le bétonnage de terres agricoles, la destruction de zones naturelles que l’on ne pourrait jamais recréer. Et enfin, il n’y aurait pas création d’emploi, mais simple déplacement des emplois existants. Des dégradations importantes ont été constatées. Nous les déplorons vivement. Une question se pose : avec leur savoir-faire, avec l’importance des effectifs en place, n’aurait-il pas été plus simple pour les forces de l’ordre d’isoler dès le départ la toute petite minorité de vrais « casseurs » ? Les mauvais esprits pourraient penser qu’en laissant les « débordements » réellement déborder, il y avait intention de jeter le discrédit sur l’ensemble du mouvement…. Mais le mouvement reste soudé, crédible et déterminé. Nous sommes paysans. Nous sommes non violents. Nous sommes vigilants ! Nous sommes fermement opposés à ce projet d’un autre temps.



Site Internet financé avec le soutien du Conseil Régional des Pays de la Loire

Conseil Général des Pays de Loire
Confédération Paysanne des Pays de Loire