FLASH INFOS }
dept. 53 : Schéma régional des structures : toujours plus... - dept. 53 : Interpellation G.Garot vendredi 11h00 ! - dept. 53 : L’ADEARM recrute ! - dept. 53 : Soirée projection débat sur la transmission le jeudi 3 octobre à Château-Gontier - dept. 53 : Planète en Fête : la conf parle de la PAC - dept. 53 : covoiturage Mayenne 11 mai NDDL - dept. 53 : l’ADEARM recrute ! - dept. 53 : En 2013 : Le Programme « Agriculture Paysanne » continue en Mayenne ! - dept. 53 : A l’heure du débat sur la transition énergétique, il est temps de reparler de l’éolien ! - dept. 53 : Bien dans sa ferme en Mayenne : "Transmettre pour installer" -
  • Indice des fermages 2016 : baisse de 0.42 % Indice des fermages 2016 : baisse de 0.42 %

    SMIC : Montants au 1er janvier 2017 (cas général) smic horaire brut 9.76€ smic brut mensuel (base 35h) 1 480,27 €

  • Les cafés installation à venir en Loire Atlantique Les cafés installation à venir en Loire Atlantique

    12/09 Nantes

menu Actualités Syndicalesmenu Agriculture Paysannemenu Transmission Installationmenu Publicité Foncière
Accueil site > Actualités syndicales > Producteurs de lait, rejoignez FMB pour défendre vos droits

Producteurs de lait, rejoignez FMB pour défendre vos droits

lundi 14 novembre 2011

La fin des quotas laitiers et la mise en place de la contractualisation entre producteurs et laiteries créé un nouveau paysage laitier en France. Afin de faire force de négociation auprès des laiteries, la Confédération Paysanne invite les producteurs de lait à adhérer à l’association France MilkBoard.

En 2003 l’Union Européenne a décidé de la fin des quotas laitiers pour 2015. Devant l’évidence d’une nécessaire maitrise, la France a voulu donner des signes et proposer de nouveaux outils. Tout en restant dans une logique ultra-libérale, elle essaie de transférer au privé la gestion des volumes en faisant le pari que l’équilibre du marché fera remonter les cours.

Cette nouvelle politique s’appuie sur 4 piliers

  • La création de 9 bassins laitiers
  • L’observatoire des prix et des marges
  • Les Organisations de producteurs
  • La contractualisation

Les conférences de bassins sont aujourd’hui en place. Outil de concentration et de restructuration des exploitations, elles contournent les politiques départementales et régionales d’occupation des territoires. L’observatoire des prix et des marges est un outil qui n’apporte rien aux paysans, car il ne s’intéresse qu’aux intermédiaires et ignorent la nécessaire marge des producteurs. Les Organisations de producteurs n’ont pas encore vu le jour. Elles devraient permettre aux producteurs d’avoir plus de poids en face des transformateurs en rassemblant l’offre.

Un contrat équilibré

La contractualisation, dans l’esprit de la loi de modernisation agricole, doit permettre de garantir aux producteurs une sécurité et une lisibilité à plus long terme, et doit aussi permettre de renforcer le pouvoir des producteurs face aux transformateurs. Dans cet esprit, France MilkBoard (FMB) propose un contrat tripartite transversal, équilibré entre le producteur, sa laiterie, qu’elle soit coopérative ou privée, et FMB. FMB sera le garant des volumes à produire pour les producteurs mais aussi des volumes à collecter pour les industriels. Une gestion rigoureuse des volumes est indispensable pour adapter l’offre à la demande de lait.

C’est un contrat qui met tous les producteurs sur des bases identiques :

  • Prix, et gestions des volumes, quelque soit l’entreprise à laquelle ils livrent leur lait.
  • Quel que soit le lieu de production.
  • Il garantit la propriété du droit à produire et la cessibilité de ce droit par la seule volonté de l’exploitant, après information auprès de l’acheteur.

C’est un contrat, qui pose les conditions d’un prix du lait rémunérateur, pour tous les producteurs. Il part d’une méthode incontestable prenant en compte les charges réelles liées à la production, les investissements, les risques et la main d’œuvre nécessaire pour produire du lait.

Rejoignez France Milkboard pour la défense de vos droits : téléchargez et renvoyez le bulletin d’adhésion

PDF - 308.5 ko

Site Internet financé avec le soutien du Conseil Régional des Pays de la Loire

Conseil Général des Pays de Loire
Confédération Paysanne des Pays de Loire