FLASH INFOS }
dept. 53 : Schéma régional des structures : toujours plus... - dept. 53 : Interpellation G.Garot vendredi 11h00 ! - dept. 53 : L’ADEARM recrute ! - dept. 53 : Soirée projection débat sur la transmission le jeudi 3 octobre à Château-Gontier - dept. 53 : Planète en Fête : la conf parle de la PAC - dept. 53 : covoiturage Mayenne 11 mai NDDL - dept. 53 : l’ADEARM recrute ! - dept. 53 : En 2013 : Le Programme « Agriculture Paysanne » continue en Mayenne ! - dept. 53 : A l’heure du débat sur la transition énergétique, il est temps de reparler de l’éolien ! - dept. 53 : Bien dans sa ferme en Mayenne : "Transmettre pour installer" -
  • Indice des fermages 2016 : baisse de 0.42 % Indice des fermages 2016 : baisse de 0.42 %

    SMIC : Montants au 1er janvier 2017 (cas général) smic horaire brut 9.76€ smic brut mensuel (base 35h) 1 480,27 €

  • Les cafés installation à venir en Loire Atlantique Les cafés installation à venir en Loire Atlantique

    13/06 Nantes

menu Actualités Syndicalesmenu Agriculture Paysannemenu Transmission Installationmenu Publicité Foncière
Accueil site > Flash Infos > Retraites : Réforme inutile et injuste !

Retraites : Réforme inutile et injuste !

lundi 18 octobre 2010, par animation53

L’exécutif reste sourd aux appels de la rue et aux revendications portées par les partenaires sociaux. Son projet de loi pour la Réforme des retraites 2010 avance au pas de charge et va se briser sur cette réalité : l’augmentation de la durée d’activité n’est pas une réponse juste et durable.

La Confédération paysanne conteste donc vivement la justesse et la durabilité de ces orientations, qui fragilisent encore plus le régime de retraite par répartition.

La conf s’associe donc aux cinq syndicats de salariés (CGT, CFDT, FSU, Unsa, Solidaires) qui organisent des manifestations unitaires sur tout le territoire français. Rejoignant leurs positions sur un certain nombre d’éléments majeurs, la conf 53 (ici en photo) défile à leur coté.

La Confédération paysanne :

  • est opposée au recul de l’âge de départ en retraite (60 ans),
  • est opposée à l’allongement de la durée de cotisation (41 ans),
  • revendique de faire contribuer davantage les revenus du capital et produits financiers au financement des retraites et de supprimer certaines niches fiscales et sociales injustifiées.

Toute autre solution pénaliserait les personnes ayant commencé à travailler jeunes (comme les paysans), ayant des carrières incomplètes (femmes, précaires), ayant des métiers pénibles.

Actuellement, le seul régime qui n’est pas concerné par la Réforme est celui des revenus financiers et du capital. Tous les régimes (spéciaux ou non) sont concernés à terme par l’objectif du Gouvernement de faire porter sur les seuls travailleurs le financement des retraites.

Nous devons rester unis pour défendre un régime de retraite par répartition solidaire et équitablement financé car ces dernières années. N’oublions pas que la richesse créée en France s’est déplacée des revenus du travail vers les revenus du capital, et ces derniers ne contribuent que très marginalement à la protection sociale.

La Confédération paysanne défend ce principe dans la rue et auprès du gouvernement lorsque celui ci invite les représentants de la profession agricole aux réunions de travail : le financement du régime des retraites ne relève pas d’abord d’un problème démographique mais d’un problème de répartition de la contribution de l’ensemble des revenus à ce financement.

Site Internet financé avec le soutien du Conseil Régional des Pays de la Loire

Conseil Général des Pays de Loire
Confédération Paysanne des Pays de Loire