FLASH INFOS }
dept. 53 : Schéma régional des structures : toujours plus... - dept. 53 : Interpellation G.Garot vendredi 11h00 ! - dept. 53 : L’ADEARM recrute ! - dept. 53 : Soirée projection débat sur la transmission le jeudi 3 octobre à Château-Gontier - dept. 53 : Planète en Fête : la conf parle de la PAC - dept. 53 : covoiturage Mayenne 11 mai NDDL - dept. 53 : l’ADEARM recrute ! - dept. 53 : En 2013 : Le Programme « Agriculture Paysanne » continue en Mayenne ! - dept. 53 : A l’heure du débat sur la transition énergétique, il est temps de reparler de l’éolien ! - dept. 53 : Bien dans sa ferme en Mayenne : "Transmettre pour installer" -
  • Indice des fermages 2016 : baisse de 0.42 % Indice des fermages 2016 : baisse de 0.42 %

    SMIC : Montants au 1er janvier 2017 (cas général) smic horaire brut 9.76€ smic brut mensuel (base 35h) 1 480,27 €

  • Les cafés installation à venir en Loire Atlantique Les cafés installation à venir en Loire Atlantique

    13/06 Nantes

menu Actualités Syndicalesmenu Agriculture Paysannemenu Transmission Installationmenu Publicité Foncière
Accueil site > Actualités syndicales > Vidéo : action à Coop de France Prime engraissement bovins

Vidéo : action à Coop de France Prime engraissement bovins

jeudi 29 mars 2012

La Confédération paysanne a investi jeudi 28 mars les locaux de Coop de France pour dénoncer l’exclusion de milliers d’élevages de l’accès à la prime à l’engraissement des jeunes bovins.

Cette prime est triplement discriminatoire :

  • uniquement réservée aux éleveurs abattant plus de 50 jeunes bovins par an, adhérents d’une organisation de producteurs
  • et ayant contractualisé pour les animaux éligibles.

L’immense majorité des éleveurs est exclue du dispositif alors que ce sont eux qui maintiennent l’élevage dans les territoires. Cette mesure favorise l’industrialisation de la production, de la standardisation de la viande bovine sous prétexte de « professionnalisation » des paysans et au mépris des productions de qualité (génisses d’herbes, bœufs, label, bio…).

Ou sont passées les valeurs de la coopération qui revendiquait l’égalité entre tous ses sociétaires dans la commercialisation de leurs produits ? La Confédération paysanne a posé la question à Philippe Mangin, président de Coop de France et ancien responsable syndical JA, qui a demandé la mise en place d’un dispositif policier surdimensionné pour expulser les militants par la force.

La Confédération paysanne demande au Ministère de revoir sa copie et confirme sa décision d’appeler tous les éleveurs à constituer leur dossier d’aide et d’attaquer le décret d’application dès sa parution.


Manifestation Confederation Paysanne au siege de… par Confdration_Paysanne-Loir

Vidéo © La France Agricole

La Conf ne laissera pas FNSEA et Coop. de France exclure 90% des éleveurs !

L’occupation de Coop de France vue par la Confédération Paysanne :


Occupation de Coop de France par la… par Confederation_paysanne

Site Internet financé avec le soutien du Conseil Régional des Pays de la Loire

Conseil Général des Pays de Loire
Confédération Paysanne des Pays de Loire